Forum RPG basé sur la saga d'Erin Hunter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 « Tiens, quelle heureuse rencontre... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Invité
Invité



MessageSujet: « Tiens, quelle heureuse rencontre... »   Jeu 22 Aoû - 14:59

Etoile de Braise jeta un regard enflammé aux deux rescapés. Les chatons baissèrent la tête, les oreilles rabattus contre leurs têtes tremblantes. A vrai dire tout leur corps frissonnait. Evidemment après avoir effectuer un beau plongeon dans l'endroit le plus profond du marais. Il poussa un soupir agacé. C'est le moment que choisit la mère des deux écervelés pour apparaître. Il la laissa dorloter ses sales mioches sans rien dire bien qu'écumant de rage. Il avait demandé à deux patrouilles de modifier leur itinéraire afin de partir à leur recherche pour aller ensuite les récupérer en personne aux pattes de leurs sauveurs, fiers comme des paons.

Sauf qu'en voyant leur meneur fou de rage ils avaient compris que leur moment de gloire était passé. Les guerriers avaient été indulgents avec eux, voir même amusés mais ce n'était pas le cas du jeune chef. Lui aussi avait été turbulent et lui aussi on lui avait durement tiré les oreilles quand il avait eut le malheur de fugué. C'était arrivé une fois. Une seule fois. Mais depuis il n'avait plus retenté l'expérience. Et ces deux-là ne seraient pas prêt de recommencer quand il en aurait terminé avec eux.

Le temps des retrouvailles entre la mère et ses petits étant fini, il entreprit de lui donner sa façon de penser. Elle écouta ses reproches sans un mot, acquiesçant de temps à autre. Puis il lui demanda de retourner à la pouponnière et elle paniqua légèrement. Mais c'était un ordre et on ne désobéissait pas à son meneur. Les chatons restèrent donc, mortifiés par la peur et l'inquiétude. Il leur expliqua sereinement qu'il ne devait plus recommencer puis leur exposa les différentes menaces qu'il mettrait à exécution si ils repointaient le bout de leur queue en dehors du camp avant leur six lunes. Une fois le message passé il les laissa décampé.

Puis il quitta le camp, il avait besoin d'évacuer toute cette pression, cette frustration, cette énervement qui assombrissait son esprit. La journée avait pourtant bien commencé avant que les chenapans ne décident de tenter leur première découverte du territoire en solitaire. Il soupira et accéléra la cadence, courant littéralement à travers les bois. Habile, il évitait pas des petits sauts précis les racines et les buissons qui jonchaient son chemin. Enfin il arriva aux quatre chênes. Ces lieux avaient un pouvoir apaisant sur lui. A peine arrivé dans la clairière il sentit un poids s'ôter de ses épaules et inspira profondément l'air frais, rasséréné. Puis il escalada le grand rocher, se positionnant à sa pointe et laissant la brise jouer avec sa fourrure. Il ferma les yeux, profitant de l'instant... et les rouvrit aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Pseudo : Pour ne pas déformer le cadre, Uwny
Féminin Nombre de Messages : 61
Disponibilité : Présente 8)


MessageSujet: Re: « Tiens, quelle heureuse rencontre... »   Jeu 22 Aoû - 16:08

Etoile de Vie ne cessait de rentrer et sortir ses griffes. Ca faisait si longtemps ! Elle se sentait comme a sa première fois. Ses pupilles étaient tellement agrandies qu'on aurait dit celles d'une chouette. Elle avança souplement, une patte après l'autre, les feuilles se froissant à peine sur son passage. Elle mettait toute sa détermination dans son regard.

Cette après-midi était trop belle pour restée enfermée au camp. Vie n'avait pas envie d'y moisir quand même. Patrouiller avec ses membres ne la tentait pas vraiment. Elle avait plutôt envie d'une partie de chasse en solo. C'est vrai qu'elle partait souvent toute seule ces derniers temps. Mais qui pourrait le lui reprocher ? Cette fois, elle se rendait utile. Personne n'avait a remettre ses actes en causes. La vie en communauté est parfois étouffante. Prendre l'air fait du bien. Cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas chassé et quelques lunes qu'elle ne l'avait pas fait toute seule. C'était tellement mieux ! On pouvait manger ses proies et ne pas se soucier de chercher un endroit ou il n'y a personne. Vie se rendit compte de sa faim. Cet écureuil, elle le mangerait. Ce n'était pas les proies qui manquaient en cette saison.

L'écureuil commençait a se douter de quelque chose. Il abandonna son repas et se redressa. Il aurait fallu sauter maintenant, mais Vie était trop loin. Tentant le tout pour le tout, elle se rassembla et fit un gigantesque bond, peu... discret. Le rongeur ne demanda pas son reste et s'enfuit a toute allure. Mais pas dans les arbres comme Vie s'y attendait. Elle lui donna la chasse. Elle n'arriverait pas a le rattraper et il sauterait dans les arbres a la première occasion, elle s'en doutait. Cependant, la satanée bestiole déboula dans une clairière, avant se sauter agilement dans un arbre. Vie s'aperçut avec surprise qu'elle se trouvait aux quatre chênes. Mais le plus surprenant était ce chat tout en haut du grand rocher qui l'a regardait. Vie plissa les yeux.. Etoile de Braise.

La meneuse blanche s'avança au pied du grand rocher et sauta a son sommet pour se placer aux côtés d'Etoile de Braise. Elle se méfiait des intentions des intentions du chef. Il lui semblait improbable qu'il vienne juste pour se divertir. Elle avait l'impression qu'il mijotait un mauvais coup. Sans doute ne lui dirait-il pas, mais Vie ne put s'empêcher de lui demander:

-Salutation Etoile de Braise. Miaula-t-elle froidement.
Tu prends l'air ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Tiens, quelle heureuse rencontre... »   Lun 26 Aoû - 7:30

Etoile de Braise observa la forme immaculée se détacher du couvert des arbres. Plissant les yeux il essaya de découvrir l'identité de ce mystérieux inconnu. Manque de chance le vent soufflait à son désaventage si bien que si lui ignorait parfais à qui il avait affaire l'individu le savait parfaitement. Ils sortit discrètement ses griffes. Les quatre chênes était un lieu de paix mais pour les solitaires cette règle fondamentale n'était que de la poussière aux yeux. Et même s'il ne vouait pas un culte assidu à ses ancêtres il ferait en sorte que le combat n'est pas lieu dans la clairière afin de ne pas souillé la mémoire du Clan des Etoiles. Ses moustaches frémirent tandis qu'il attendit patiemment l'arrivée du félin.

Quand la silhouette fut plus près il pus distingué avec certitude une fourrure blanche. En croisant le regard de l'intrus il comprit qu'il s’agissait d'une intruse et que sa journée qui avait si bien commencée allait perdre toute sa saveur. Il rangea ses griffes à regret, il aurait adoré prétendre ne pas l'avoir reconnu mais il se serait attiré des ennuis et pour le moment il n'avait pas envie d'un guerre ouverte avec le Clan du Tonnerre. Les conflits auraient lieu en temps et en heure, pour le moment le temps était à la paix et à la patience. Il regarda la meneuse adverse gravir le grand rocher et se poster à ses côtés en silence, regrettant de ne pas pouvoir agir comme un chaton inconscient.

-Salutation Etoile de Braise. Miaula-t-elle froidement. Tu prends l'air ?

Visiblement elle semblait aussi de le voir que lui à l'idée de la voir. C'était à se demander ce qu'elle fichait sur cet énorme caillou à une queue de renard de son pelage enflammé. Il aurait mille fois préféré qu'elle passe son chemin. Mais l'esprit des chats du Clan du Tonnerre était un véritable mystère pour lui. Chercher à les comprendre relevait de l'impossible et il n'avait vraiment pas envie de se creuser la tête. Certainement pas pour elle qui plus est. Pour son lieutenant passait encore mais la chef était la personnification de l'incompréhensible. Il y avait des limites à son bon vouloir et elle se trouvait à l'opposé de cette frontière, c'était pour dire. Il répondit avec autant de chaleur qu'elle:

« Comme tu le vois. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Pseudo : Pour ne pas déformer le cadre, Uwny
Féminin Nombre de Messages : 61
Disponibilité : Présente 8)


MessageSujet: Re: « Tiens, quelle heureuse rencontre... »   Lun 26 Aoû - 12:35

« Comme tu le vois. »

Vie n'était pas bien plus avancée. Peut-être pouvait-elle faire semblant de s'éloigner et regarder Etoile de Braise de loin ? Elle laissa échapper un rire à la pensée de cette idée saugrenue. Oups. Voilà qui allait la faire passer pour une folle. Elle jeta un regard à la dérobée au matou noir pour guetter sa réaction et frémit à la vue de son unique oeil. Elle ne s'y ferait jamais. Voilà qui montrait bien le caractère belliqueux et sombre des chats du Clan de l'Ombre. Ces chats avaient un esprit tordu.

Vie se doutait bien qu'Etoile de Braise mourait d'envie de lui arracher la fourrure a grand coups de griffes. Vie de son côté voulait lui crever son unique oeil. Encore fallait-il un prétexte. Ces chats avaient le coeur aussi noir que celui d'un blaireau. Elle se souvint de ce que lui avait dit un chaton un jour. Qu'il n'y avait que trois Clans avant et que maintenant il y en avait quatre. Ce chaton se demandait si l'un d'eux n'avait pas sa place dans la forêt. Vie avait répondu qu'il serait injuste de chasser l'un des clans juste a cause de cette histoire de nombres. Mais peut-être que ça aurait mieux valu pour tout le monde que le Clan de l'Ombre n'eut jamais exister. Peut-être que les choses auraient été différentes.

Vie secoua la tête. Ca aurait signifié que les chefs du Clan de l'Ombre n'auraient pas eu neuf vies. C'était du grand n'importe quoi. Le clan des Etoiles donnait sa bénédiction aux chefs du Clans de l'Ombre comme a ceux de tous les autres clans de la forêt. D'une certaine manière, ils étaient tous responsables de leurs guerres et leurs malheurs. Elle aurait tellement préférer que cet écureuil eut grimpé dans un arbre et qu'il ne se soit pas dirigé vers les Quatre Chênes. Déclencher la guerre entre le Clan de l'Ombre et du Tonnerre était une très mauvaise idée. Elle fit crisser ses griffes sur la pierre, retenant ses envie de mutinerie.

-Peut-être que ça ne valait pas le coup de traverser le Chemin du Tonnerre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Tiens, quelle heureuse rencontre... »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Tiens, quelle heureuse rencontre... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Quelle est la base du développement ?
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» Quelle est votre bande de prédilection?
» Les journalistes haïtiens en partie responsables de l'image négative du pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans  :: AUTRES :: TERRES LIBRES :: Quatre Chênes-